Messages canalisés et discernement

 

Pensez-vous qu'une entité de haut niveau d'évolution comme Jésus et même plus haut enverrait des milliers de messages à des centaines de récepteurs dans le monde sachant bien que ses messages seraient déformés? Par ailleurs, de la même façon qu'il y a des centaines de personnes qui se prennent pour la réincarnation de Napoléon, il y en a probablement des centaines aussi qui sont convaincues de canaliser Jésus.
 
Voici quelques trucs de discernement d'un faux message. Si vous répondez oui à l'une des questions, cela ne veut pas dire que le message est nécessairement faux. C'est seulement un indice qui amène une réflexion.
  1. L'enseignement me semble-t-il illogique? Y a-t-il des erreurs dans le texte, des contradictions, des aberrations, des non-sens, des incohérences, soit dans un seul message, soit dans une suite de messages?
  2. L'enseignement produit-il en moi une sensation de mal-être? Résonne-t-il faux en moi?
  3. Les informations données sont-elles d'anciennes connaissances reformulées?
  4. Le message me semble-t-il vide, sans substance, redondant? S'abstient-il de donner des solutions? Des messages de la même source disent-ils toujours la même chose?
  5. L'enseignement me fait-il sentir petit, faible? Me fait-il douter de moi? Me fait-il peur? Dédaigne-t-il mon cheminement, mes croyances?
  6. Le message renforce-t-il mon sentiment de victime? M'annonce-t-il qu'on va venir nous sauver? Dit-il que la solution va venir de l'extérieur? Préconise-t-il de se cacher ou de fuir?
  7. Le message réduit-il notre liberté, prône-t-il le contrôle? Dit-il qu'une hiérarchie supérieure nous dirige? Nous empêche-t-il de choisir librement?
  8. Les personnages du message ont-ils des allures de seigneurs ou de guerriers? Se nomment-ils eux-mêmes maître, seigneur, etc.?
  9. Le ton du message est-il arrogant, méprisant, haineux, condescendant, etc.? L'entité a-t-elle des sautes d'humeur? Est-elle affectée par l'humeur du récepteur?
  10. L'enseignement est-il difficile à appliquer dans ma vie? Le message est-il seulement théorique? M'empêche-t-il de grandir, d'être plus heureux?
  11. Après plusieurs messages du même genre ou de la même source, est-ce que je me sens moins bien qu'avant?
  12. L'enseignement me considère-il limité dans mon pouvoir? Néglige-t-il de reconnaître ma responsabilité?
  13. Le message provient-il d'une source reconnue pour sa non-fiabilité? La source du message dit-elle qu'elle est la seule valable?
  14. Les informations données sont-elles valables seulement pour un groupe particulier de personnes et non pour toute l'humanité?

En conclusion, chacun a besoin de déterminer ses critères de valeurs en matière de canalisation afin de filtrer tout le matériel produit. C'est vraiment le contenu du message qui compte. Vous ne pouvez pas dire que parce que ça vient de quelqu'un de bien, ça doit être vrai. Vous ne connaissez pas l'histoire de la personne qui canalise ni les influences qui jouent dans sa vie. Il vaut même mieux ignorer un message douteux que de s'ouvrir en encourant des risques.

Une manière efficace de discriminer, c'est de se demander à quoi nous sert le message. On peut se servir de tout message canalisé qui fait son affaire, même si cela n'a aucun sens, pour renforcer ou justifier ses espoirs et ses attentes. Et l'équipe adverse le sait. Elle sait à quoi nous rêvons, quelles réalités nous aimerions voir apparaître dans notre monde personnel et collectif, qu'est-ce que nous voulons entendre. Et elle nous le sert à qui mieux mieux.

Le message vient-il nourrir mon besoin d'aventure à la Luke Skywalker? Vient-il renforcer une peur profonde que je porte comme une armure? Vient-il m'endormir un peu plus? Vient-il renforcer mon désir de participer à la transformation planétaire? Me ramène-t-il face à ma responsabilité? Me parle-t-il d'amour véritable qui commence par soi ou m'invite-t-il à l'amour inconditionnel qui mène finalement au déni de soi lorsqu'on tente de le pratiquer en sautant des étapes?

Finalement, demandons-nous quelle est la véritable intention de la source du message. Encourage-t-elle les occasions d'évoluer ou veut-elle limiter, contrôler ou diminuer les possibilités de faire des choix indépendants volontaires pour le plus grand bien de tous les intéressés?

Nous marchons actuellement sur une corde raide. Il nous faut de l'équilibre, de la prudence, de l'audace, du savoir, du courage, le sens de l'analyse, le sens de l'aventure...

André et Huguette


Retour à la liste des articles